Quelles sont les différentes cryptomonnaies ?

Quelles sont les différentes cryptomonnaies ?

La cryptomonnaie se développe de plus en plus depuis quelques années. Jouissant d’une propagande forte de la part de tous les nouveaux investisseurs, c’est l’attraction financière du moment.

Le bitcoin, la tendance du moment 

L’actu crypto se résume principalement par le Bitcoin. Star de la cryptomonnaie, elle est devenue en l’espace de quelques années la monnaie numérique de référence. 

Le bitcoin est une monnaie numérique. Son caractère numérique sous-entend qu’aucune banque ou institution financière peut la contrôler. Ne respectant pas le cours de la monnaie classique, elle est calculée par la balance économique de l’offre et de la demande. 

Tout le monde peut ainsi investir et gagner de forts bénéfices, à l’inverse tout perdre en quelques heures dû à sa balance toujours en mouvement. Elle n’est donc pas fiable, mais reste attractive pour tous ceux qui y investissent. 

L’Ether 

L’Ether ou appelé ETH est une cryptomonnaie comme le Bitcoin. Caractérise par son caractère décentralisé, elle n’est pas contrôlée par aucune institution ou État. Permettant des échanges financiers sur des places financière numériques.

Elle permet aussi la création d’applications décentralisées. Cette monnaie contribue à décentraliser une partie de la monnaie sur des places numériques pour ainsi contrer le cours changent de la monnaie classique. 

Le Binance Coin 

Troisième monnaie numérique du monde, le Binance Coin est bien plus qu’une monnaie. Combiné avec la technologie de Binance Chain. Le Binance Coin est une plateforme d’échange et également d’achat de cryptomonnaie. 

Comme les autres monnaies numériques, le Binance Coin contribue à décentraliser la monnaie et surtout les échanges financiers. Bloqué sur des places financières numériques, l’argent transite comme la monnaie classique. Cependant, ici aucun taux de change n’existe, ni d’intérêt.

Tout dépend de l’offre et de la demande, ce qui permet une expansion de la cryptomonnaie partout dans le monde. Dans l’idéal, on envisage des échanges financiers sans plus aucune intervention étatique ou de la part des institutions.